Ramsay Santé
Hôpital privé d'Antony

Tout ouïe à l’ouïe de bébé

Article le

Le contrôle de l’audition des nouveau-nés est un réflexe bien ancré au sein des équipes de la maternité de l’hôpital Privé Antony. L’éclairage de Claire Audouin, sa responsable.

Pratiquez-vous systématiquement des tests d’audition sur les nouveau-nés ?
« Oui, effectivement, comme l’exige la législation, nos équipes à la maternité réalisent un test de dépistage 48 heures après la naissance, le temps de laisser les sécrétions présentes dans l’oreille du bébé s’écouler. L’objectif est de ne pas retarder la prise en charge d’un enfant potentiellement malentendant, et par là même le développement du langage et des capacités cognitives. L’an dernier 100 % des enfants à être restés au moins 2 jours chez nous ont été contrôlés. »

Qui réalise ces contrôles ?
« Pratiqués avec l’accord des parents, ces tests sont principalement réalisés par nos auxiliaires de puériculture, mais aussi nos puéricultrices ou sages-femmes référentes de soin. Elles utilisent de petites sondes à poser à l’entrée du conduit auditif du nouveau-né. Afin d’être le plus précis possible, notre établissement a investi dans des matériels de dernière génération. Nous disposons également d’un équipement permettant de réaliser le dépistage pour les enfants nés prématurément.»

Que se passe-t-il en cas de test négatif ?
« D’autres tests, sont menés 24 heures plus tard. En cas de nouvel échec, un rendez-vous est fixé dans un délai d’une semaine avec le Dr Kiblut, ORL, qui exerce à l’Hôpital Privé d’Antony. Cela permet d’effectuer un examen plus approfondi et de mettre en place si nécessaire un accompagnement adapté. Même si la législation le recommande, nous sommes peu de maternités à l’avoir instauré. L’an dernier, 73 enfants nés à l’HPA ont ainsi été diagnostiqués par notre ORL. Cela nous a permis de détecter 23 situations suspectes. »

Chiffre clé
800 bébés naissent sourds chaque année en France*
Source : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/03/24/23550-corriger-surdite-est...

Témoignages
Françoise Hamelin, auxiliaire de puériculture à l'Hôpital Privé d'Antony
« Chaque jour, je fais de la pédagogie auprès des mamans, pour leur expliquer le fonctionnement de la sonde, mais aussi leur rappeler toute l’importance de ce dépistage. Plus vite le problème est détecté, mieux l’enfant peut être pris en charge. »

Clara Tillaut, puéricultrice à l'Hôpital Privé d'Antony
« Notre accompagnement s’inscrit dans la durée. Si les tests sont négatifs, nous ne laissons jamais seuls les parents. Nous programmons au plus vite un rendez-vous avec l’ORL pour réaliser des contrôles plus approfondis. »

Dr Natacha Kiblut, ORL à l'Hôpital Privé d'Antony
« Un test non concluant réalisé en maternité ne signifie pas obligatoirement surdité. La plupart des bébés que j'ausculte auront un test de contrôle permettant de conclure à une audition normale. »

Hélène et Kevin Perrot, parents
« Le test auditif s’est très bien passé, et n’a pas été du tout douloureux pour notre bébé. Cela va très vite. On pose une petite sonde dans une première oreille, et puis dans l’autre. Et quelques minutes plus tard, c’est déjà fini. Les sages-femmes se sont montrées vraiment très rassurantes. » 

Article précédent

Semaine européenne de la vaccination 2017

L'Hôpital Privé d'Antony participe une nouvelle fois à la semaine européenne de la vaccination du 23 au 29 avril 2017. Profitez-en pour remettre à jour vos...

Article suivant

Journée mondiale sans tabac le 31 mai 2017

Découvrez, en vidéo, le témoignage de deux salariées de l'Hôpital Privé d'Antony qui ont arrêté de fumer et bénéficiez des conseils de notre expert en...